Se rêver rescapé

Notre collègue Coralie Vankerkhoven, membre fondateur du forum, publie cet automne un essai remarquable :

SE RÊVER RESCAPÉ
Essai sur des faussaires de la Shoah

Coralie Vankerkhoven
Préface de Marc Strauss

Plus d’un demi-siècle après la fin de la Seconde Guerre mondiale, parurent deux témoignages de rescapés de la Shoah, Fragments de Benjamin Wilkomirski et Survivre avec les loups de Misha Defonseca.
Deux faux qui sont les miroirs de l’usage contemporain de la mémoire des camps, du témoin et de la propension à la victimisation médiatisée. Deux oeuvres qui permirent une identité et une existence reconnues en lieu et place d’une certaine banalité.
Pourquoi sont-ce les images de l’Holocauste qui sont choisies comme vérité ? Quelle est la limite au mensonge et au vrai dans une vie ? Quel est l’enjeu d’une renommée ? De ce nom qui s’invente comme Benjamin Wilkomirski et Misha Defonseca, qu’est-ce ce qui se signe ? Qu’est-ce qui se traite par ces fictions qui nous portent ?
Par une lecture portée par la psychanalyse, nous verrons que ces romans sont bien des témoignages cernant singulièrement la destinée de chacun – celui d’être parlant – dans une actualité renouvelée du camp de concentration.

136 pages • 14 €
EAN : 9782806636539
Lien éditeur : Se rêver rescapé, par Coralie Vankerkhoven