Archives

Vous pouvez consulter ici les archives de nos activités.


28 janvier 2017 – Luis Izcovich à Bruxelles

marquesdunepsychanalyseMoments d’échanges avec Luis Izcovich autour de son dernier livre : Les marques d’une psychanalyse, aux éditions Stilus.

  • Une matinée avec les forums s’est déroulé de 11.00 à 13.00
  • La présentation ouverte au public a eu lieu entre 15.00 – 17.30
    A partir de 17.30 : vernissage de l’exposition des oeuvres de Stéphanie Jacques.

Lieu : ULB – Campus du Solbosch, 50 av. franklin Roosevelt – 1050 Bruxelles

 


Séminaire de Questions Psychanalytiques
sur deux années académique : 2015-2016 et 2016-2017

Nous avons commencé l’année par l’étude du livre de Colette Soler « Lacan, lecteur de Joyce », puis nous avons poursuivi avec l’étude de son cours 2013-2014 « Humanisation? ».

2013-2014-humanisation-couv

« … la position du psychanalyste doit exclure le refus de ce qui s’impose comme du réel, puisque le réel, à la fois celui du sujet et celui du sexe, est à sa charge.

[…]

… il est capital que les psychanalystes soient à l’heure de leur temps, je veux dire qu’ils se déprennent des vieilles catégories, non pour céder sur les modes à des fins de marché, mais pour simplement pouvoir répondre en analyste aux cas qui s’adressent à eux en ce début de siècle. »

Colette Soler, Lacan, lecteur de Joyce, p. 219


Séminaire de Questions Psychanalytiques 2014-2015

semBrabant-2015-05-30

« L’inconscient qu’est-ce que c’est ? »

« Lacan n’était nullement adepte de la chronologie, mais n’était pas le contraire non plus. Pour caractériser ce qu’il faisait, il aimait à utiliser la notion de frayage. Les références sont multiples sur ce point. Le frayage consiste à ouvrir une voie en forçant des obstacles dans un domaine qui résiste à la pensée ou à la marche. Un frayage peut avancer dans la discontinuité, avoir ses moments féconds et ses temps de stase, d’assimilation, mais la notion connote la continuité d’un effort qui constitue un tout orienté, créant des sillons dans le champ concerné. Elle se situe donc à l’intersection de la pensée et du réel de référence. »

Colette Soler, Cours 2007-2008

Cette année 2014-2015, pour continuer sur le thème de l’inconscient, nous achèverons ensemble la lecture du cours de Colette Soler L’inconscient qu’est-ce que c’est ? (*) dont la citation en exergue annonce la teneur. Le séminaire se veut ouvert à tous, il privilégie l’aspect participatif et l’émergence des questions de chacun. Les participants qui le souhaitent auront l’occasion de présenter leur travail lors de la venue de Colette Soler. Trois moments de préparation s’ajoutent alors au programme indiqué.

Lucile Cognard, Zehra Eryoruk, Coralie Vankerkhoven,
Membres d’École, IF-EPFCL

Toutes les informations : 2014-2015 : « L’inconscient, qu’est-ce que c’est ? »

 


Journée de travail avec Colette Soler
le 7 février 2015 à Bruxelles

PicassoBacchanalZE

PAF pour tous : 10 €  / Chômeurs, étudiants : 7 €

C’est avec Colette Soler que se fera cette  journée de travail sur l’inconscient que nous espérons riche de questions et d’avancées pour chacun.

9h45   Accueil

à la « Salle Delvaux » – Auberge de Jeunesse Jacques Brel – rue de la Sablonnière 30 à 1000 Bruxelles.

10h – 12.00   L’inconscient qu’est-ce que c’est ? – Table ronde avec Colette Soler autour de son cours « l’inconscient qu’est-ce que c’est ? » : Questions et élaborations de participants du séminaire « Questions de psychanalyse » du FCL Brabant.

Groupe restreint : seuls sont invités les participants au séminaire et les membres des Forums du champ lacanien (France et Belgique) – Inscription préalable.

12.00 – 14.00   Pause déjeuner – Réservation avant le 23 janvier 2015 pour les personnes qui souhaitent y participer. Le lunch est préparé par l’Auberge de Jeunesse : 7€ pour une boisson et des sandwiches.

14.00 – 17.30   L’inconscient, qu’est-ce que c’est ? … et ses suites 

Trois courtes interventions des responsables du séminaire lancera les discussions avec Colette Soler qui prendra largement la parole.

17.30   Clôture